A propos du Centre National contre l’Exploitation Sexuelle

Le Centre National contre l’Exploitation Sexuelle (NCOSE) est le premier organisme national à traiter la pornographie comme crise de santé publique et à révéler les liens qui existent entre toutes les formes d’exploitation sexuelle. NCOSE endosse la mission de protéger la dignité humaine et d’œuvrer pour le droit universel à une justice pour les victimes de crimes sexuels, c’est-à-dire une défense contre l’exploitation sexuelle, la chosification et la violence. Pour ce faire, NCOSE fait recours à un militantisme politique avant-garde pour lutter contre les politiques d’entreprises et gouvernementales qui incitent à l’exploitation, sensibiliser le public, appeler à la responsabilité collective et encourager une action concertée en dirigeant la Coalition Internationale pour mettre fin à l’exploitation sexuelle.

Le Centre National contre l’Exploitation Sexuelle, anciennement connu sous le nom de Moralité dans les Médias, a été fondé en 1962 dans le but d’aborder les connexions existantes entre la pornographie et le trafic sexuel, la violence contre les femmes et les enfants, la maltraitance des enfants, l’addiction, les ruptures familiales et plus encore. En 2015, NCOSE a créé un Centre de droit faisant office d’entité juridique et de conseil du mouvement anti-exploitation sexuelle qui met l’accent sur l’obscénité, le trafic sexuel et les lois sur la prostitution.

NCOSE donne l’accès à de précieuses ressources sur son site pour ceux qui sont confrontés à la pornographie et pour leurs familles. NCOSE alimente également un site de recherche compilant des données examinées par les pairs sur la pornographie en tant que crise de santé publique.

Domaines d’action prioritaires:

  • Pornographie
  • Trafic sexuel d’adultes et de mineurs
  • Sexualisation des enfants
  • Agression et violence sexuelles
  • Pornographie enfantine
  • Abus sexuel sur mineur
  • Prostitution
  • Violence contre les femmes
  • Addictions sexuelles
  • Business du sexe
  • Contrainte sexuelle

NCOSE By The Numbers in 2016